LALA &CE, rappeuse et LESBIENNE nouveau phénomène du rap

lala &ce

Lala &ce de son vrai nom Mélanie BERTHINIER est le nouveau phénomène du rap français.

La jeune femme de 27 ans affiche fièrement son homosexualité dans un milieu souvent homophobe.

 

Cette jeune lyonnaise a fait du rap son terrain de jeu. Elle débute avec le collectif 667 et s’émancipe rapidement.

Lala &ce (Ace au tennis) doit son nom à son admiration pour Serena Williams .

Elle déclare: ” elle représente la réussite dans un milieu qui ne lui ait pas destiné, déjà de par sa couleur dans le milieu du tennis avec sa sœur c’est les seules noires. Je trouve ça fort!”

Après la sortie de sa première Mixtape Le Son d’après” qui sort en 2019, Lala commence à faire parler d’elle.

C’est en début d’année 2021, qu’elle revient avec son premier album Everything Tasteful”.

L’artiste qui vit désormais à Londres se dit influencée par Lil Wayne ou 2pac,  évolue dans un milieu très masculin mais a fait de son homosexualité une banalité.

Konbini lui posait la question 

Tu n’hésites pas à affirmer ta sexualité, et plus particulièrement ton homosexualité en chanson et à travers tes visuels, ce qui est pourtant très tabou dans le monde du rap…

"J’essaie juste d’être qui je suis et de rester la plus honnête possible vis-à-vis de ceux qui me suivent. J’ai des origines africaines alors tu sais, ça n’a pas toujours été facile pour moi d’assumer cette facette-là. Maintenant que c’est le cas, j’essaie de me rappeler que les seules personnes à qui je dois rendre des comptes, ce sont mes parents. Pour le reste, libre aux gens de choisir s’ils peuvent m’accepter telle que je suis, ou pas. Ça ne relève plus de moi. C’est un peu pour la même raison que j’avais pas fait de véritable projet abouti avant… Je n’étais pas aussi sûre de moi, c’est venu avec le temps".
lala &ce
Lala &ce
Rappeuse

Lala ne se considère pas comme un porte drapeau de la communauté mais “si ça peut aider tant mieux”.

Son homosexualité est affichée explicitement dans ses clips ou sur ses réseaux et elle utilise un langage parfois cru sans se préoccuper du qu’en dire t -on.

Son lexique “pussy” , “cyprine” ou “botcho” (“fessier” en ivoirien), elle le veut non vulgaire “tant qu’il est bien tourné” .

Elle ne comprend pas les tendances parfois homophobes qu’il peut y avoir dans le rap et déclare à ce sujet:

“je ne comprends pas comment on peut arrêter d’écouter quelqu’un parce que sa vie personnelle n’est pas comme la sienne”.

Regardez son clip “Show Me Lovequi comptabilise déjà 914 822 vues

Lala &ce change malgré elle les mentalités dans un milieu assez fermé. De quoi donner de l’espoir aux nouvelles générations

On vous laisse la découvrir plus en profondeur dans cette interview de Mehdi Maizi de janvier 2021: